Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 17:04

284936_10150272042749508_95288304507_7181653_699886_n.jpg

La "Homeless World Cup" 2011 qui se  tiendra cette année à Paris du 21 au 28 août sur  le Champ de Mars verra un membre du SPARTAK LILLOIS faire partie de l'équipe de France ! 

Cette compétition réunit 48 équipes masculines et 16 équipes féminines venues de 53 pays. Le tournoi de football de rue (street soccer) rassemble des délégations du monde entier, composées de joueurs et joueuses en situation de précarité. Ils sont tous issus de structures qui mettent en place des actions d'insertion sociale et professionnelle par le sport.
Créée en 2003, par Mel Young, la Homeless World Cup, bénéficie du soutien de l'UEFA, de plusieurs sponsors et de joueurs professionnels. Depuis sa création, cette Coupe du Monde a généré la réalisation de programmes sociaux dans plus de 70 pays, et la participation de plus de 100 000 sans-abri.
400 bénévoles sont attendus pour participer à la réussite de cet événement et pour lutter contre l’exclusion.


De la rue au sport ! (.)

Si l'Homme ne peut pas vivre sans se nourrir, se vêtir et se loger, il ne peut pas naître, grandir et vivre sans relation aux autres, sans action où il participe… Dès 1993, une personne à la rue a proposé des activités sportives pour faire face au quotidien pesant des week-ends, quand les institutions de travail social étaient en veille. Les associations de lutte contre l'exclusion se sont alors rassemblées la première fois en 1999 autour d'un tournoi de la solidarité. La pratique du sport s'associe alors à un dispositif d'aide sociale visant à soutenir les personnes sans abri, à les aider à mieux vivre leur quotidien, puis à les intégrer dans des démarches d'insertion sociale.

Les personnes en situation de précarité ont trop peu d'occasions d'exprimer leurs potentialités et leurs envies. On observe trop souvent la personne au regard de ce qui lui manque, non en fonction de ce qu'elle peut engendrer comme bénéfice. Pour les associations, la pratique du sport permet d'enclencher une compréhension approfondie de la situation sociale de la personne, hors de l'institution où l'accompagnement est conventionné. Le sport fait que personne n'appartient à un statut : on n'est plus sans-abri, on est joueur et on se situe alors dans un processus de transformation. Ce qui est en jeu, c'est la passion commune autour de l'activité. Le sport permet de laisser à l'écart, pour un temps, sa situation précaire et de se fondre dans un autre environnement.

REMOBILISER LE CORPS, REDYNAMISER L'INDIVIDUhttp://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn_indesign/2011-06/2011-06-14/article_1406-LILSPO-STEPHANE.jpg

La pratique sportive permet de décentrer la relation d'aide pour créer un échange réciproque. La relation socio-éducative se transforme parce que le sport vient apporter une connaissance différente de l'autre car décontextualisée de l'enjeu de réinsertion. La vie en groupe vécue autour d'un même centre d'intérêt amène à comprendre les vrais enjeux du projet de vie à construire et permet de démontrer la force du collectif pour résoudre des problématiques sociales ou sportives. L'exclusion est souvent un processus rapide, tandis que l'insertion sera lente.

Les outils du travail social généralement mis en place ne suffisent plus à comprendre comment améliorer la situation de ceux qui se retrouvent à la rue. L'enjeu du sport est de permettre à la personne de reprendre confiance en elle. Avec l'appui de l'encadrement social, elle pourra trouver dans le collectif son rôle à jouer. Le sport pratiqué à ce niveau n'engendrera pas de carrière : le plaisir de se retrouver est primordial par rapport à l'aspect compétitif.

Et si le sport redonnait une fonction identitaire ? Le football, pratiqué de manière régulière, a pour attrait de projeter la personne sur le plus long terme. La remobilisation du corps, la redynamisation de l'individu, le fait de réapprendre des valeurs collectives déclenche des initiatives rapprochant la personne de la société.

Benoît Danneau,

Directeur général du comité local d'organisation Paris 2011 Homeless World Cup

 

steph.jpgStéphane, entraineur joueur du Spartak Lillois participera à la Coupe du monde de steet foot 2011.

 

Infos en direct :

=> http://www.homelessworldcup.org/

Prochainement, témoignage de Stéphane sur son expérience en équipe de France !

Partager cet article

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Actualité
commenter cet article

commentaires