Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

flowRoot3076Journée 1 : la claque !

 

Dure première pour le Spartak Lillois qui se voit infliger une lourde défaite (11-3) pour son entrée dans le championnat UFOLEP 2011-2012, sur la pelouse du FC Colmar Armentières.

 

Le Spartak n'espérait pas de miracle.

youyou.jpgUne équipe neuve, des physiques pas encore au point, des automatismes encore en construction, il en fallait sans doute plus pour battre un FC Colmar Armentières au collectif huilé depuis plusieurs saisons.

Comme si cela ne suffisait pas, c'est avec un effectif réduit (tout juste onze joueurs) que le Spartak s'est présenté, Dimanche, sur la pelouse Armentiéroise en raisons de nombreuses absences (plusieurs joueurs à la fête de l'huma) et de licences non réglées.

A onze contre onze sur le terrain mais dans un dispositif improvisé en fonction de l'impossibilité de faire le moindre changement, le Spartak a malgré tout montré, par moment, des mouvements prometteurs.

Le Spartak Lillois entame le match dans un schéma défensif. Bousculé d'entrée, les lillois encaissent un but dès les premières secondes du match puis font preuve d'une belle capacité de réaction qui aboutit par une égalisation quelques minutes plus tard. Le Spartak prend alors le jeu à son compte et tient le nul pendant un quart d'heure en multipliant les tentatives sans toutefois réussir à trouver le cadre.

Mais profitant du manque d'automatismes et de l'inexpérience d'un Spartak dont le physique souffre au fil des minutes, le FCCA prend d'assaut la moitié de terrain lilloise, reprend l'avantage puis aggrave le score qui devient irrattrapable pour un Spartak qui a encore beaucoup à apprendre.

La révolte du début de seconde période qui aboutit par un nouveau but lillois n'y change rien, le Spartak propose de beaux mouvements mais n'arrive pas à concrétiser même si Marco inscrit son premier doublé.

L'avalanche de buts en toute fin de match est anecdotique, résultat immédiat de l'absence de remplaçants et d'une motivation qui n'est plus là.

 

 


 

 Journée 2 : des progrès et de belles promesses !!

01.jpgNico Marco, un duo d'attaque en quête d'automatismes !


Une semaine après la correction infligée par le FC Colmar Armentières, c'est un Spartak revanchard qui reçoit Lille Alliance, pour la première à domicile du championnat.

 

Conscient des lacunes défensives du match précédent, le groupe est remodelé, les automatismes ont été travaillées, les erreurs ont été en parties corrigées.

C'est tout d'abord Lille Alliance qui se lance à l'assaut du but Spartakiste, cependant leur jeu construit n'arrive pas à percer les lignes et n'aboutit à aucune occasion, le Spartak termine le premier quart d'heure sans réellement avoir été inquiété.

Mais la première erreur se paie cash, un contre bien mené, une frappe imparable à bout portant, le Spartak est mené 1 à 0 après vingt minutes de jeu.

Si dans les têtes, l'avalanche de buts de la semaine précédente est bien présente, le Spartak ne lâche rien et prend – enfin – l'ascendant sur son adversaire du jour. Les actions se font plus tranchantes, le déchet technique est nettement moindre et sur un contre superbement mené, les Spartakistes obtiennent un coup franc à trente mètres. La balle est flottante et échappe au gardien, Pippo pousse la balle au fond des filets. 1-1.

Le Spartak domine à tous les niveaux de jeu, mais sur un contre entaché d'une faute que l'arbitre ne siffle pas, le Spartak encaisse un but juste avant la mi-temps. 1-2.

Au retour des vestiaires, Le Spartak poursuit sa course en avant, et échoue souvent dans la dernière passe, on se dit alors que le Spartak pourrait prendre autre chose qu'un point dans cette partie mais notre gardien rate un dégagement, immédiatement contré par un attaquant adverse qui n'a plus qu'à pousser la balle au fond des filets. Rageant. 1-3

Le match est plié, les deux buts – de part et d'autre – en fin de match n'y changeront rien, le Spartak Lillois s'incline 2-4 à domicile. Dur pour des Spartakistes qui, cette semaine, pouvaient espérer bien mieux face à une équipe de Lille Alliance habituée à jouer le haut de tableau.

desaroi.jpg Premier match pour Romain en tant que Gardien en remplacement de Tamàs.

 


 

Journée 3 : Le cauchemard spartakiste


Pour cette troisième journée de championnat, le Spartak recevait le LUSC A et abordait le match confiant, bourré de bonnes intentions suite à la dernière performance encourageante contre lille Alliance. Et pourtant, rien n'a marché comme prévu.


 nicoarbitre-copie-1.jpgAvant même le coup d'envoi, tous les préparatifs tombent à l'eau. Pour cause de blessure et de réveils douloureux, trois joueurs convoqués pointent aux abonnés absents. C'est donc avec un effectif réduit que le Spartak se présente sur le terrain.

Malgré ce premier coup dur, l'entame du match est plutôt positive, mais les esprits spartakistes sont tendus et le collectif s'effrite à l'abord du premier quart d'heure. En quelques minutes, le LUSC marque deux fois avec notamment un but venu d'ailleurs sur une magnifique reprise de volée en première intention qui termine dans le petit filet d'Eric, troisième gardien du spartak en trois matchs.

Et une fois n'est pas coutûme, le spartak s'est effondré, montrant un visage qu'on ne lui connaît pas. Ce manque de cohésion flagrant a rendu impossible la moindre possibilité de faire bonne figure dans ce match dominé de bout en bout par le LUSC. Le score final est anecdotique, mais il faut l'assumer : le spartak s'incline 10-0. 

Cependant, ce match qui aurait pu consacrer une crise dans le club marque au contraire un électrochoc positif pour tous les joueurs. Dès le lendemain c'est avec un bon entrainement que les premiers debriefs ont pu avoir lieu, les coups de gueule de la veille laissant place aux premières explications constructives. Puis c'est en Assemblée Générale que le Spartak a tenu à aborder les points qui fachent.  Plus jamais l'équipe du Spartak ne veut montrer ce visage contraire à l'esprit de solidarité défendu par le club.  

Les faits sont là, nous sommes une équipe récente qui n'a pas l'expérience et les automatismes des autres clubs de notre championnat. Mais à force de courage, de solidarité, de cohésion, et de travail les premiers résultats finirons bien par tomber.

 

supp.jpg

Malgré la défaite, les supportrices sont prêtes à revenir donner de la voix pour le Spartak !

 

 


 

Journée 4 : Spartak Exempt

 


 

Journée 5 : De l'envie, du jeu, mais un manque de réalisme...

 

Photo0125.jpgPour la 5e journée, le Spartak se déplace a Noyelles les seclin. Après avoir encaissé 10 buts sans en marquer un seul, le Spartak s'attend à une partie compliqué contre un club municipal aux moyens bien supérieurs à notre petite association.

 

Dans ce match, les engagements pris en assemblée générale suite à la claque de la 3e journée portent vite leurs fruits. Le spartak est solidaire, combatif, ambitieux, et montre un bien beau visage. Les plus belles occasions sont à mettre à la faveur du Spartak qui entamme bien le match. Malheureusement, les attaquants butent sur un bon gardien, le manque de chance faisant le reste. A plusieurs reprises, nous aurions pu ouvrir le score mais il y eu toujours un pied, un poteau, quelques centimètres en moins (ou en plus)... Et comme souvent dans ces cas là, c'est les locaux qui finissent par maquer sur une erreur d'innatention suite à une touche vite jouée par Noyelles. A la mi temps, c'est dur mais le score est de 1-0. 

Au retour des vestiaires, le Spartak continue sur sa lancée et cela paye enfin ! Après plusieurs essais infructueux, yordan marque son premier but pour son premier match au poste d'avant centre. 1-1.

Il n'en fallait pas moins pour piquer Noyelles dans son orgueil. La réaction sera implacable et laissera le spartak sans capacité de résistance. Avec des joueurs blessés, et un seul remplaçant valide, la fin de match est très compliquée et Noyelles prend l'avantage et s'envole au score.

C'est une nouvelle défaite pour le spartak, mais cette fois ci le spartak a joué, osé, tenté, et s'est montré solidaire jusqu'à la fin du match!  En continuant dans cette voie, c'est sur, ça va payer !

 

 


 

Journée 6 : ça se resserre !

 

Après avoir encaissé plusieurs roustes, le spartak donne des signes positifs depuis quelques temps, notamment avec une présence massive à l'entrainement (18 spartakistes par un température de 5°c ce lundi).

 

Pour ce match, le Spartak se déplace à villeneuve d'ascq, sur le terrain de la Cousinerie. Et c'est avec une nouvelle défaite que nous repartons, cela devient une habitude. Ce qui n'est pas habituel en revanche c'est de ressortir en ayant montré un visage vraiment compétitif dans le jeu. En s'étant procuré au moins autant d'occasions que l'adversaire. Malheureusement, on ne rattrape pas plusieurs années d'expérience en  matchs. L'apprentissage continue avec une défaite 3-0. Certains dirons que c'est une contreperformance car on pouvait espérer mieux sur ce match. D'autres diront que ce résultat atteste des progrès du spartak. Toujours est il que le spartak progresse, et que les scores se resserent !

 


 

Journée 7 : David contre Goliath

 

Partager cette page

Repost 0
Published by