Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 21:45

Du club de foot à l'association Omnisport !

 

L'AG du Spartak Lillois à réuni ce Mercredi 13/02 14 personnes.

 

L'ordre du jour est le suivant :

1 - Présentation de l'association et de son actualité.

2 - Débat sur l'organisation des activités sportives.

3 - Réellection d'un bureau et changement des statuts.

 

1 - Présentation du Spartak Lillois, association sportive militante qui entre dans sa troisième année. Retour sur la première année de football sauvage, l'année de football fédéral, l'année actuelle.

Explication des valeurs à l'origine du club : émancipation, ouverture à tous, solidarité, antiracisme. Et l'idée de faire du club un lieu de socialisation où chacun pratique du sport dans la bonne humeur mais aussi un acteur capable d'agir sur le monde extérieur et de se mobiliser pour plusieurs causes.

L'actualité de l'association c'est que plusieurs membres ont lancés des dynamiques sur d'autres sports que le foot. Ainsi, "les foulées Spartakistes" ont vu le jour sous l'impulsion de Thomas pour permettre de pratiquer la course à pied et "La Noyade Spartakiste" est en constitution pour pratiquer la natation.

 

2 - Débat sur l'organisation des activités.

 

Les Foulées Spatakistes :

Recherche d'un créneau régulier: Suite à non possibilité de concilier les horaires de Thomas et Clément qui sont les coureurs les plus réguliers et les plus aptes à partager leur expérience au groupe pour nous faire progresser, il est donc proposé 2 rendez-vous hebdomadaire à des horaires différents. Le Jeudi vers 19h30 et le Vendredi vers 17h30.

La possibilité de faire des groupes de niveau a été envisagée. Ainsi, il est fort probable de voir, lors d'un mémé rdv, deux groupes prendre des "chemins différents". Sachez cependant, qu'il semblerait que le créneau de Jeudi soit plus "soft".

Enfin, la possibilité de courir autour d'un stade a été émise afin que chacun puisse laisser libre recours à ses foulées. (Discussion sans suite).

 

La Noyade Spartakistes :

Un groupe de 9 personnes se dégage pour se noyer en attente d'autres manifestations
Nous sommes partis sur un entraînement par semaine, avec la recherche d'un créneau régulier. Il se dégage l'idée de faire cela le mardi et le mercredi en fin d'après midi en alternance. (17h-19h)

Ensuite le lieu des entraînements n'a pas été choisi. S'offre alors à nous: Marx dormoy (lille); Babylone (villeneuve d'ascq- non proche d'un métro); Croix; Mons en baroeul ( réouverture courant mars ); Fives.

 

Spartak Lillois (Foot) :

Une demande va être faite au plus vite en mairie pour avoir deux créneaux la saison prochaine. Un le lundi pour participer au championnat foot loisir, un en milieu de semaine pour s’entraîner.

La volonté se matérialise dans le groupe pour continuer les matchs amicaux.

Débat sur la forme que doit prendre le rendez vous du lundi soir, certains préférant faire des ateliers, d'autres jouer majoritairement des matchs entre nous. Il semble qu'un terrain d'entente est possible entre un ou deux ateliers en début d’entraînement et un match sur la majeure partie du temps.

Volonté d'organiser un tournoi de foot entre avril et juin. Idée de mettre une connotation politique à ce dernier. En plus de mettre en avant les valeurs de l'association (émancipation et socialisation par le sport), l'idée reste à préciser entre un tournoi de solidarité avec le secours populaire ou un tournoi en solidarité avec les usines et entreprises en lutte contre les plans sociaux et l'austérité. (qui semble matériellement compliqué a mettre en place pour une première fois)

Un groupe de personnes est créé pour s'occuper spécifiquement de cette question, monter le projet et contacter au plus vite la mairie pour trouver un terrain et une date.

 

Et aussi :

proposition de pratiquer le vélo en groupe, remis à plus tard par manque d'engouement collectif et de perspectives concrètes pour l'instant.

Proposition de pratiquer le basket le dimanche matin sur un terrain près du Splendid. Baptiste serait le référent pour impulser cette dynamique.

Idée de continuer à massifier les groupes en trouvant des bonnes volontés pour pratiquer le sport dans la bonne humeur. Possibilité de mettre en avant le caractère omnisports dans un tract ou un flyer.

 

3 - Réellection d'un bureau et changement des statuts.

 

Élection d'un nouveau bureau.

L'ensemble des membres actuels du bureau démissionne. Matthieu ne souhaite plus endosser le rôle de trésorier qu'il a depuis la création de l'association. L'assemblée générale le remercie pour le travail fourni.

Un appel est lancé pour des candidatures.

Ben se porte volontaire pour continuer à être président. Matthieu se porte volontaire pour un poste de vice président.

Yordan se porte volontaire pour être trésorier tout comme Emma qui l'épaulera dans cette tâche.

Baptiste et Thomas se portent volontaire pour assumer le rôle de secrétaire.

L'assemblée Générale accepte toutes ces candidatures. Le bureau du Spartak est désormais élargi à 6 personnes ce qui permettra de travailler plus efficacement et plus collectivement.

Yordan ramasse les cotisations.

 

Changements de statuts.

Pour être en adéquation avec le caractère omnisports de l'association qui s'affirme, l'article objet est modifié.

 

Cette association a pour but de promouvoir le football parmis toutes les populations désireuses de prendre du bon temps et de faire du sport sans contrainte financière ou administrative. Le Spartak Lillois est une association composée de plusieurs groupes pratiquant le football sous différentes formes, que ce soit dans une forme auto-organisée ou compétitive dans le cadre d'un championnat fédéral. Le Spartak Lillois se veut être un club d'éducation populaire militant pour un football solidaire et populaire, accessible à tous et étant vecteur d'émancipation.

 

L'association a pour but de promouvoir la pratique d'activités physiques parmis toutes les populations désireuses de prendre du bon temps et de faire du sport sans contraintes financière ou administrative. Le Spartak Lillois est une association omnisport qui réuni différents groupes, pratiquant différents sports, dans différents cadres.

Le spartak Lillois est une association militante, accessible à tous ceux qui veulent pratiquer un sport et faire la promotion des valeurs de solidarité et d'antiracisme dans un objectif d'émancipation physique et intellectuelle.

 

IMG_20130213_192814.jpg

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Actualité
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 00:06

Il est parfois dur d'être un footballeur amateur du Nord lors des hivers neigeux. Et pour cause, cela faisait presque deux mois que les terrains étaient fermés par la mairie suite à la neige et à la pluie. Deux mois sans foot (ou presque) mais pas sans sport puisque les Foulées Spartakistes ont permis à certains de garder la forme !

Loin d'être rouillé, les joueurs du Spartak avaient rendez vous cet aprés midi avec le Vendin United. L'occasion de mesurer sa forme et son niveau en ce début d'année. Résultat, un premier round serré et remporté sur le fil par Vendin 8-7, et un deuxième match remporté 4-2 par le Spartak.

Spartak lillois 1
C'est reparti pour 2013. Entrainement chaque lundi à 19heures et match amicaux quand l'occasion se présente !

N'hésitez pas à nous contacter pour venir jouer avec ou contre nous ;)

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Actualité
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 14:26

israel-euro.jpg

 

Il y a quelques mois que la campagne contre l'organisation d'un Euro Espoir en Israël bat son plein. (voir article ici)

Une manifestation avait notamment lieu ce Vendredi au siège de l'UEFA en Suisse pour y déposer une pétition protestant contre l'organisation de cet euro qui récompense l'Etat Israëlien pour des actions contraires aux valeurs sportives.

Si selon Michel Platini "l'UEFA ne peut tenir la fédération israélienne responsable de la situation politique dans la région" nous tenons à lui rappeller qu'il est idéaliste d'instaurer une séparation entre la politique et le Sport.

L'action raciste de l'Etat israëlien, la colonisation et la guerre touchent tout le monde y compris les sportifs : destructions de stades et d'infrastructures sportives, enfermement de joueurs professionnels Palestiniens pour délit d'opinion, sans chef d'inculpation ni date de procès, parfois depuis de très longues années. En outre, trois des terrains de foot où doit se dérouler le championnat sont des anciens villages palestiniens rasés par l'occupant.

Pas plus tard qu'hier soir, des supporters du Beitar Jérusalem ont scandé des slogans racistes tels que "Aucune arabe ne marchera ici", agitant des banderoles "Beitar pur pour toujours" suite au projet de recrutement de deux joueurs musulmans.   

 

Face au racisme et à la guerre, il n'est pas possible de fermer les yeux. Ne pas condamner, c'est être complice !

uefa-racism.jpgAu delà des discours, L'UEFA doit passer aux actes.

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Activité militante
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 18:17

Dans le prolongement de notre précédent article qui évoquait les banderoles déployés par les groupes de supporters contre la marchandisation du Foot, nous avons rencontré Alex, membre d'un groupe Ultra de l'OM et militant à la Jeunesse Communiste. Il nous explique ce que représente le fait d'être ultra, sa vision du football et ses engagements pour changer le foot et la société !

ultras-marseillais.jpg


Peux tu te présenter et présenter comment tu es arrivé dans le milieu des ultras ?

Je m’appelle Alexandre (Alex), 25 piges, j’habite à Marseille et je me suis abonné au stade en juillet 2000. Depuis je n’ai pas quitté le stade. Je suis arrivé dans le milieu Ultra petit à petit. Au début, j’allais au stade avec mon père, c’était la sortie père-fils toutes les deux semaines. Lui-même étant passionné de l’OM depuis qu’il est jeune, il a ainsi voulu me montrer ce que c’était Marseille, et surtout ce que c’était le stade Vélodrome. En grandissant, j’ai tourné à travers le Virage Patrice De Peretti avec des potes d’enfance, pour enfin me caler dans mon groupe que je suit depuis 6-7 ans.

 

Ultras pour toi, c'est quoi ?

Etre Ultra c’est avant tout un mode de vie, un mode de pensée. C’est une passion, parce qu’être Ultra c’est suivre son équipe, son club n’importe où. Que ce soit un week-end sur 2 à la maison, ou à travers la France et l’Europe (pour ceux qui ont la chance de jouer en Coupe d’Europe). Si tu n’as pas la passion de ton équipe alors tu ne sera jamais Ultra. C’est claquer tout ton pognon dans les dep’, c’est partir au beau milieu de la nuit pour te taper 1000 bornes, dans le froid, la neige, la pluie, chanter pendant tout le match et même si ton équipe est ridicule sur le terrain, c’est jamais rien lâcher pour l’amour du maillot. C’est aussi passer des après-midis entières avant le match pour préparer l’animation de la journée. T’arrives en début d’après-midi, le match il est à 20h, tu prépares les bâches, tu mets en place le tifo… Etre Ultra c’est aussi l’animation de la tribune. Tu ne peux pas te revendiquer Ultra et passer le match sur un fauteuil en insultant l’arbitre dès qu’il prend une mauvaise décision. Etre Ultra c’est chanter quoiqu’il arrive pour son club, c’est même passer tout le long de la rencontre, dos au terrain pour faire chanter ta zone, parce que c’est ça le sens même de notre passion. C’est aussi une histoire de groupe et d’amitié, voir de fraternité avec les gars qui sont à tes cotés tous les week-end et qui seront toujours là pour te prêter main forte si t’as une embrouille.

 

Comment considères-tu l'évolution du foot actuellement ?

Haha, j’aime cette question. L’évolution du foot actuellement est le reflet parfait de la société de surconsommation et d’hyper sécurité dans laquelle nous vivons chaque jour dans ce pays. C'est-à-dire tout pour le pognon. Pour un oui pour un non, les gars des groupes se font interdire de stade. Les groupes sont tenus par les couilles. Menaces d’interdictions, d’amendes, de sanctions et surtout de dissolution. Ils aseptisent les tribunes pour coller au mode anglais, que des consommateurs qui vont au stade, qui claquent des centaines d’euros et qui achètent tout leurs produits dérivés qui bafouent souvent l’histoire des clubs.  Certes, il est vrai qu’il y a de la rivalité, et même parfois de la violence, mais c’est cette électricité, ces ambiances géniales avec des tifo, des craquages de torches qui font toute la beauté d’un match de foot. Maintenant les gens vont au match de foot, comme ils vont voir un film au cinéma. Ils achètent leurs friandises, ils prennent leur coca, et dès que ça bouge un peu ou qu’ils ne peuvent pas voir à cause d’un drapeau, ils se plaignent. Mais le stade c’est justement l’ambiance, les chants, les tifos, les étendards, les papellitos (confettis), les pogos, les tambours, les torches… C’est aller le lendemain complètement aphone en cours ou au boulot. C’est raconter des anecdotes toute la semaine avant de s’en créer d’autres le week-end suivant.

 

Certains biens pensants disent que les ULTRAS ne se définissent qu'en opposition à d'autres groupes et amènent le chauvinisme et la division chez les travailleurs. (Je suis supporter marseillais, je m'oppose forcément aux autres supporters même si ce sont des prolos comme moi). Que penses-tu de cette théorie ? Penses tu au contraire que les ultras peuvent favoriser la solidarité et la fraternité entre les différents groupes de supporters ? As-tu des exemples de liens fraternels tissés avec d'autres groupes ?

La vérité, c’est que les deux théories sont réelles. Et même quand tu supportes le même club, tu peux avoir des rivalités entre groupes. L’exemple le plus célèbre en France c’est le PSG où s’opposait les groupes d’Auteuil où se trouvaient les gars des cités populaires et les groupes de Boulogne où se trouvaient les milices d’extrême droite, pour schématiser, bien que tous les gars de Boulogne n'étaient pas des fachos. Il est également vrai que les rivalités en France sont telles que même si t’appartiens à la même classe sociale que celui en face de toi tu vas le détester parce qu’il supporte un club rival. Cependant, en France il existe pas mal d’amitiés entre groupes Ultras d’un club opposé. Par exemple, les Magics Fans de Saint-Etienne avec les Ultras Marine de Bordeaux. Quand à mon club, il n’existe pas d’amitiés avec des groupes en France mais il y a pas mal d’amitié avec des clubs en Europe comme par exemple la Sampdoria de Gênes (Rude Boys, Tito…), l’AEK Athènes (Original 21), Livourne (BAL 99), Rayo Valecano (Bukaneros), Sankt Pauli (Ramba Zamba), Rapid Vienne (Ultras Rapid), et encore pas mal d’autres… Ces groupes là partagent les mêmes idées d’opposition au système, ont gardé la mentalité Ultra et surtout sont ouvertement antifascistes. Ces amitiés là portées vers l’étranger amènent une fraternité et une solidarité Européenne. Dans ces temps où le pouvoir cherche à nous diviser, ces amitiés là sont bénéfiques et nous permettent de connaître les situations de plusieurs pays et de pouvoir constater que la répression se durcit à travers le monde et que seul l’union des prolétaires pourra changer le système et renverser le capitalisme. Encore faut-il que les camarades présents dans les groupes soient en capacité de porter les idées du socialisme telles que nous les défendons

 

Tu parles de socialisme, d'antifascisme, quels liens fais tu entre ton engagement en tant qu'ultra et ton engagement politique ?

A quelques détails près le stade et la rue c’est la même chose, on se bat pour un idéal, un mode de vie, un mode de pensée. On se bat contre le racisme, l’exclusion sociale, on se bat pour la solidarité, pour la fraternité. Je dis souvent que la JC est ma seconde famille, les frères du stade sont ma troisième. Le stade est aussi une manière de dire nous ne rentrerons pas dans le rang. Nous ne sommes pas des moutons à la botte du capitalisme. On est contre le système. Et même si tous nos gars n'ont pas conscience de pouvoir renverser ce système, beaucoup ont conscience qu’il faut changer les choses…

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Activité militante
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 16:30

Quelle ironie que ce soit pour la coupe de la Ligue qu'on ait pu apercevoir sur France 3 ce mardi la banderole des supporters de l'ASSE "Pour un Football Populaire - Stop Business".

Doit-on rappeller que la LFP qui organise cette compétition qui invite uniquement les clubs pros tente de concurrencer la prestigieuse coupe de France (qui pour sa part invite également les semi pros et les amateurs) par un système de primes bien plus avantageux ?

Donner plus aux plus riches, voilà l'objectif de la LFP avec la coupe de la Ligue !

 

footpopulaire.jpg

En haut à droite on peut apercevoir la banderole des verts : "Pour un Foot populaire - Stop Buisness"

 

S'il est rare de trouver ce genre de banderoles dans les stades, ce n'est pas que les supporters sont particulièrement partisans de la marchandisation du sport, mais plutôt car tout est fait pour éviter la contestation et transformer le supporter en "consommateur".

 

Voici un extrait d'une interview d'un ultra bordelais paru dans les Cahier du Football.

"On va clairement vers un modèle à l'Anglaise : un public consommateur, assis, qui paye sa place très cher… Nous avons eu l’occasion d’assister à quelques matches là-bas, c’est devenu assez triste !

A Bordeaux ça va, parce que nous avons un responsable de la sécurité qui est à notre écoute, qui sait que nous sommes des gens responsables, et qui nous laisse un terrain de liberté assez conséquent . En revanche à l’extérieur c’est souvent la galère pour rentrer notre matériel : mégaphones, drapeaux, etc. Et les textes des banderoles sont toujours contrôlés. Cela dit, si ça peut éviter de voir des croix gammées ou des croix celtiques dans les stades, ce n'est pas plus mal...  

Certes, mais votre banderole "Contre le racisme dans le football", déployée au Stade de France en 2002, pourrait aussi être interdite, car elle est de nature politique...

Oui. Nous avons d'ailleurs déjà ce genre de problèmes : à Lescure, on bâche en latérale une banderole "pour un football populaire, contre le foot business". Il y a quelques matches, le responsable de la sécurité est venu nous dire que la Ligue demandait qu'on la retire. Il va vraiment falloir que nous nous méfiions."


verts-marchandise-02-28112012.JPGBanderole - Le Foot n'est pas une marchandise (Saint Etienne)

 

marseille-antifasciste.jpgBanderole - Marseille est Antifasciste.

 

OM.jpgBanderole de Soutien aux victimes de Furiani (Fanatics Marseille)

 

banderole-lens.jpg

  Banderole - Non au Foot Business (Lens)

 grenoble-anti-raciste.jpg

Banderole - Grenoble unie contre le Racisme.

 

Pour-un-foot-populaire---Stop-buisness.jpg

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Activité militante
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 16:26

Malgré la neige et le froid hivernal, de courageux sportifs se font régulièrement rendez vous depuis quelques semaines pour aller courir dans la joie et la bonne humeur. Le temps des résolutions pour l'année 2013 est venu, rejoignez les foulées spartakistes !

 

FouleesSpartakistes.jpg

 

C'est quoi les foulées spartakistes ?

Les foulées Spartakistes permettent aux filles comme aux garçons de venir se dépenser, et de trouver un entrainement adapté à leur niveau. (différents groupes pour différents rythmes et différents exercices.)

Comme d'habitude au Spartak, ce qui prime c'est la motivation, la bonne humeur et l'ouverture à tous ! Pas besoin de payement, d'inscriptions, de critères farfelus. Chacun est libre de participer selon ses envies et ses moyens.

 

Pourquoi la course à pied ?

Car ceux qui n'aiment pas le foot ont droit aussi de pratiquer un sport ! Et quoi de plus simple et de plus populaire que de la course ? Même pas besoin de terrain ou ballon, juste d'un peu de motivation et la rue nous ouvre ses portes.

De plus, les avantages de la course à pied sont nombreux : ce sport améliore la santé et prévient nombre de maladies, il permet aussi d'affirmer sa force de caractère, d'améliorer sa coordination, de gagner en confiance, de se voir progresser...

 

Pourquoi le faire en groupe ?

L'intérêt de courir en groupe, c'est d'apprendre les uns des autres et de se donner du courage. Ainsi, les coureurs les plus confirmés pourront transmettres leurs conseils et expériences aux novices. De plus la pratique collective de la course permet de se transcender, et de compter sur le groupe pour un encouragement mutuel qui permet d'aller au bout de nos objectifs. Enfin, il permet de se socialiser, et d'oublier la douleur de l'effort en discutant et en partageant des bonnes tranches de rigolades.

 

Quels objectifs ?

Les objectifs, c'est ceux que chacun se donnera. Pour certains l'objectif sera de prendre du bon temps et de garder la forme dans la bonne humeur en allant transpirer une fois de temps en temps. Pour d'autres ce sera de se préparer à certaines courses officielles. Chacun est libre de définir ses objectifs selon ses envies et ses attentes.

 

 

Si vous êtes interessés, contactez thomas au 06-69-15-36-72 ou par mail : spartaklillois@yahoo.fr

Un groupe facebook est également ouvert > Les foulées Spartakistes.

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Les Foulées Spartakistes
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:05

Une initiative qui n'est pas sans rappeller la philosophie ayant poussée à la naissance du Spartak Lillois. (Voir article ici)

 


SONY DSC

À l’âge du marchandisage et de l’exploitation complète du football, des équipes-entreprises et des salaires excessifs et provocateurs, des matchs truqués et du dopage, de la répression continuelle et des contrôles hors et dans les terrains, de l’interdiction des déplacements de fans invités et de la montée du fascisme dans les stades… Nous décidons en tant que groupe de personnes qui aiment le sport en général, d’organiser un championnat de football qui sera l’accomplissement du besoin pour nous tous de faire de l’exercice et non pour le profit financier, pour la rencontre et non la compétition, qui sera organisé par nous tous – pour nous tous. Une ligue alternative de football dans les quartiers d’Athènes qui renversera le modèle du football d’aujourd’hui, une ligue à caractère antifasciste sans distinctions, référent, tarif obligatoire, mentalité des prix, avec le but de non pas seulement l’exercice et de divertissement, mais aussi de la promotion de la lutte antifasciste.

Nous pensons qu’il est temps de réaliser nos idées, sans qu’elles restent seulement dans les paroles. Pour passer à l’action, créer les fondations du football que nous aimons. Nous ne pensons pas que de cette façon nous changerons le monde, mais nous espérons et nous sommes confiants qu’à travers les actes alternatifs auto-organisés nous ferons un grand pas en avant et nous provoquerons l’activation de la société.

Ainsi, nous invitons quiconque qui aime le vrai football – le football spectaculaire de rue, non-relié à la détermination – et veut soutenir le mouvement, de nous contacter et s’inscrire avec son équipe à  antifaleague[at]espiv.net. De cette manière, la 1ère ligue ANTIFA 5×5 deviendra une réalité à Athènes depuis le début du Nouvel An. Notre but est qu’il y ait autant d’équipes que de quartiers d’Athènes, afin d’apporter non seulement un intérêt plus grand à la rencontre mais aussi de la couleur et de la variété dans le tournoi

football.antifa.jpgSource

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Activité militante
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 23:17

L'Association Sportive Spartak Lillois appelle à la régularisation immédiate des sans papiers grévistes de la Faim de Lille.


Depuis le 2 novembre, 120 sans papiers ont entamé une grève de la Faim pour enfin sortir de la clandestinité, avec l'espoir de pouvoir vivre dignement dans notre pays, à égalité avec les autres travailleurs.

Après plus de deux mois, aucune réponse positive du pouvoir n'est arrivée.

Ce mutisme met en danger de morts ces personnes qui luttent courageusement pour avoir un avenir sur notre sol.

Nous considérons qu'après bientôt 70 jours de grève de la faim, les sans-papiers en lutte ont bien assez fait preuve du degré de sacrifice dont ils sont capables pour réaliser « l'intégration » que le ministre de l'intérieur vante tant.

Ces hommes vivent sur notre territoire depuis des années et enrichissent notre région et notre pays par leur travail et leur investissement dans la vie sociale et culturelle, il est temps qu'ils puissent enfin vivre et travailler dans la dignité.

 

N'attendons pas un drâme.

Régularisation immédiate des grévistes de la Faim !

Spartak Lillois,

spartaklillois@yahoo.fr

 

sans-papiers-lille-greve-de-la-faim.jpg

Paru dans l'humanité

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Activité militante
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 15:38

On nous avais promis le changement, mais le budget du ministère du Sport pour l'année 2013 est à l'image du reste : renoncement et capitulation face aux exigences d'austérité portée par les capitalistes. Les chiffres sont durs, particulièrement si on compare les budgets du sport pour tous et les montants astronomiques en jeu pour le sport profesionnel.  

Le budget 2013 pour le sport sera de 232 millions € (soit une chute de 9% par rapport à 2012) ainsi répartis : 8,2 pour le « sport pour tous » (dont 3 sont promis au Musée du sport et aux Jeux de la Francophonie...), 173,8 pour le haut niveau, 19 sur les questions de prévention (dopage essentiellement) et 31 sur les formations. 

Chiffres clés et points de comparaison

 

232 millions d'euros : c'est le budget de l'Etat prévu pour le sport en 2013

à comparer...

...aux 420 millions versés par Canal Plus à la Ligue Nationale de Football pour avoir le droit de diffuser deux matches de Ligue 1 hebdomadaires dans la saison

...aux 86,5 millions misés quotidiennement par les Français en 2011 selon l'Autorité des Jeux en ligne (Arjel)

 

 

8,2 millions d'euros : c'est le montant consacré au sport pour tous

à comparer...

...aux 173,8 millions destinés au sport de haut niveau

...aux 12 millions versés pour le  partenariat public privé de l’INSEP

... aux 46 millions d'euros déboursés par le PSG pour « acheter » le footballeur Thiago Silva

 

126 : c'est le nombre de postes supprimés au Ministère des sports

 

10% : c'est la part des besoins pour les formations couverts par les crédits budgétaires

 

-8% : c'est la baisse des subventions aux fédérations

 

Selon le Crédit suisse, La France compte 2,6 millions de millionnaires et une quinzaine de milliardaires dont les plus grandes fortunes européennes : Bernard Arnault avec 31,5 milliards, Liliane Bettancourt avec 18,4 milliards, François Pinault avec 10 milliards, Serge Dassault avec 7,6 milliards et Jean Claude Decaux avec 3,7 milliards. A eux cinq, ils pèsent 71,2 milliards soit l’équivalent d’un quart des dépenses publiques de l’Etat.

footbuisness.jpg
Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Activité militante
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 22:52

Pour la fin du monde, le Spartak Lillois participait au tournoi du Collectif Métropole FC.

On se disait que les Mayas avaient peut être prévu la fin du cycle historique de défaite coté Spartak, mais non... 

4 matchs et autant de défaites mais avec un esprit toujours combatif et fair play !

Après avoir encaissé 6 buts sans en marquer un seul sur les deux premiers matchs, les deux derniers scores sont de 3-2 et de 3-1 avec une nette progression dans le jeu.

 

Si la tradition de la défaite s'inscrit dans la durée, celle du plaisir de se retrouver ensemble pour jouer au football dans la bonne humeur est également intacte !

 

Nous remercions les organisateurs pour ce beau tournoi, et nous espérons revenir l'an prochain pour 4 nouvelles défaites :)

à moins qu'on nous prévoit encore la fin du monde d'ici là..

 

spartaklillois-copie-1.jpg 

Des poings levés, des moues dubitatives, des regards combatifs, un beau mélange !

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Les matchs de foot
commenter cet article