Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 20:53

La victoire dans la défaite, (ou l'inverse)...

 

A peine quelques heures après le match et le résumé de nos adversaires est tombé (ici). Le score annoncé ne ressemble même pas à un score de tennis tellement il est massif. Personne n'ayant compté les pions de notre coté, on fera confiance à nos adversaires pour s'accorder sur une victoire 9 - 7 de l'Etoile Rouge Lille Moulins. Mais au delà du score, c'est les circonstances du match qui sont importantes. En effet, les rembondissement ont été nombreux, à tel point qu'à la fin du match personne ne peut croire que l'ERLM est sortie vainqueur. L'ambiance dans les rangs de l'Etoile Rouge est orageuse alors que le Spartak vient de faire une remontée extraordinaire.

 

Rond 1 : La supériorité incontestable de l'Etoile Rouge.

 

Comme annoncé dans le communiqué d'avant match, le premier quart d'heure est terrible pour le Spartak. Privé d'un terrain digne de ce nom, le match commence sur un petit terrain, avec 22 joueurs qui se marchent dessus. Dans une ambiance de cour de récréation, l'Etoile Rouge fait preuve d'une énorme agressivité dès les premiers ballons et enchainent de brillants enchainement qui leur permettent de marquer très vite 1, 2, 3 et plusieurs autres buts. Frappe du milieu de terrain, une-deux, tout y passe. Les actions s'enchainent et la défense du Spartak est à la rue. Après à peine 10 minutes, les offensives de l'Etoile Rouge laissent le Spartak à terre, le score est sans appel : 5-1. Et l'addition aurait pu être plus lourde encore sans les nombreux arrêts de notre gardien qui aura su s'illustrer.

 

Mais le second (premier) souffle du Spartak arrive enfin, et l'Etoile Rouge Lille Moulins ne tarde pas à montrer ses limites. Le Kop du Spartak pousse son équipe qui reprend le jeu à son compte et domine enfin en jouant par de longs ballons directement sur les attaquants.

 

Rond 2 : Un vrai terrain et un retour fracassant !

 

La libération pour l e Spartak. Le terrain central occupé jusqu'alors se libère et le match peut se poursuivre sur un terrain aux dimensions normales. La vitesse peut alors s'exprimer, les espaces être trouvés, et chacun peut tenir sa place selon ses repères habituels. Le combat reste dur : tacles, coups, jeu de corps et marquage à la cullote mais l'esprit est sain entre les deux équipes. En revanche l'esprit d'équipe de nos adversaires se dégrage au fur et à mesure que la domination du Spartak s'installe et que le score se resserre. Chaque but du Spartak est un coup suplémentaire mis a l'Etoile Rouge qui voit ses joueurs perdre tout esprit solidaire. La seconde mi temps est largement dominé par le Spartak Lillois qui se rapproche but après but de l'Egalisation mais le retard pris en début de match était trop grand. Le match se termine sur le score de 9 buts à 7.

 

La victoire dans la défaite, (ou l'inverse)...

 

Au coup de sifflet final, les impressions sont mitigés. Si l'Etoile Rouge sort vainqueur de ce match et que cette victoire ne peut être remise en cause, les joueurs vainqueurs quittent le terrain la tête basse. L'esprit d'équipe de l'Etoile Rouge à volé en éclat et les dernières minutes furent un supplice pour une équipe qui ne parvenaient plus à aligner trois passes sans une critique envers un coéquipier. En revanche, et malgré de grosses frustrations suite au début de match, les joueurs du Spartak sortent glorifié d'un retour fracassant qui a failli s'avérer payant. La troisième mi temps se déroule dans une ambiance solidaire, malgré la défaite.

 

Un coup d'envoi sur grand terrain et avec un effectif complet aurait pu donner un dénouement bien différent, mais seule une revanche pourrait le confirmer.

 

etoilerouge-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Les matchs de foot
commenter cet article

commentaires