Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 10:49
vv.jpg

 

"Des faits de match" !

 

Pour ce premier match sur la pelouse de 4 Cantons, l'Effectif du Spartak Lillois était largement fourni, malgré quelques absences d'habituels titulaires. Au coup d'envoi, le coach du jour doit s'arracher les cheveux pour composer une équipe avec plus de vingts joueurs ayant répondu à l'appel.

Après quelques minutes de tergiversation (et la blessure d'un défenseur dès l'échauffement, déjà un fait de match!), la partie commence.

Dès le départ, l'EGN entend imposer un jeu dur, parfois trop. Les premiers contacts sont à la limite de l'acceptable.

Pour autant, au bout d'un quart d'heure de jeu, le match est lancé et le fair play à repris le pas sur l'aggressivité.

Au niveau de la domination, c'est le Spartak qui entre le mieux dans ce match avec plusieurs occasions franches. L'une d'elle apportera d'ailleurs le premier but du match. A la mi temps le Spartak mène 1-0.

 

spartakeggn.jpg

  A 12 contre 11 pendant plusieurs minutes, l'EGN a fait preuve d'audace ou de vice ?

 

La mi temps sera le temps d'un lourd turn over dans les rangs du Spartak. Une nouvelle équipe entre en jeu et le début de seconde période est délicat. L'égalisation intervient quasiment sur le coup d'envoi. 1-1.
Autre fait de match, le second but de l'EGN est marqué suite à une splendide reprise de volée de ... Pipo, dans son propre but ! Le premier CSC de l'histoire du Spartak ! 1-2
Dans la foulée, l'EGN accentue son avance avec un troisième but, aggravant le score à 1-3.
Trois buts encaissés à la foulée dans une période du match où nos adversaires avaient eu le cran, l'audace, ou le vice de faire rentrer un douzième joueur sur la pelouse. Fait de match...
Mais le Spartak ne s'avoue jamais perdant dans une partie, on l'a vu contre l'Etoile Rouge Lille Moulins. Et encore une fois, la remontée sera fulgurante avec une réduction du score sur un magnifique contre et une égalisation de Nicolas. 3-3.
Alors que les dernières minutes du match s'écoulent, un dernier fait de match vient perturber la partie. Sur une balle tout à fait anodine controlée de la poitrine par Bob, nos adversaires prennent le ballon à la main, mettent la balle à terre, et jouent un coup franc. 10 secondes plus tard la déferlante bleue s'abat sur notre but dans l'incompréhension la plus totale.

 

Nul doute que lors du prochain match la vigilance de tout l'effectif du Spartak sera accrue, afin de limiter les faits de match !

Partager cet article

Repost 0
Published by Spartak Lillois - dans Les matchs de foot
commenter cet article

commentaires